« OMERTA ! »

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 3 juillet 2011

 

Objet :

« OMERTA ! »

 

Maître Gilbert Collard

135, rue Paradis

13006 Marseille

Lettre suivie n° : 1K 002 452 6686 5

 

Maître,

 

L’entrefilet publié dans le numéro 3892 de Valeurs actuelles (semaine du 30 juin au 6 juillet 2011), sous l’intitulé « FN : la colère de Collard », ainsi qu’un « clash » hivernal avec Karim Zéribi sur la double nationalité, et autres vives algarades avec l’une ou l’autre des soi-disant « Grandes Gueules » m’incitent à vous faire part de la correspondance adressée depuis plus de sept ans à nombre d’entre elles, à commencer par les animateurs Alain Marshall et Olivier Truchot, sans oublier Alain Weill, président de BFM et RMC Info.

 

Dans ce courrier comprenant une soixantaine de lettres à votre disposition, je n’ai eu de cesse de dénoncer les mensonges et les « croyances au miracle » du monde, colportés quasi quotidiennement sans qu’aucun destinataire n’ait eu à ce jour l’honnêteté et le courage intellectuels de faire connaître ses éventuelles objections, intellectuellement et philosophiquement étayées, sur des points très précis de désaccord, malgré les graves accusations sans ambiguïté, qui faisaient l’objet de mes lettres.

 

Je tiens également à votre disposition les quelques cinq cents lettres adressées, depuis plus de dix ans, à l’essentiel des soi-disant « élites » nationales, faiseuse d’opinion, tous milieux sans exception [Médias, responsables politiques (toutes tendances confondues), dont deux présidents de la République depuis 1995, intelligentsia (prétendus intellectuels ou pseudo-philosophes) et associations moralisatrices à sens unique [Amnesty international, CRIF, France terre d’asile, Gisti, LICRA, Ligue des droits de l’homme, MRAP et SOS Racisme, sans oublier le Comité consultatif national d’éthique, la Halde et le Syndicat de la magistrature]

 

Á ce jour, pas une seule d’entre elles n’a eu davantage l’honnêteté et le courage intellectuels de répondre sur le fond, de manière argumentée, et c’est pourquoi je les dénonce nommément dans le texte, Mensonges et lâcheté des élites, joint maintes fois au courrier condamnant sur le fond leurs mensonges et leurs « croyances au miracle »

 

Toutefois, je n’entre pas ici dans le détail de mon argumentation, intellectuellement et philosophiquement étayée – sauf à vous-même ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire, après examen ! -, puisque vous la trouverez abondamment exposée dans ma dernière lettre adressée aux « Grandes Gueules », accompagnée de nombre de documents.

 

En conclusion, sauf réponse contraire argumentée sur des points très précis de désaccord, je ne vois plus guère que vous pour dénoncer publiquement cette « omerta » généralisée et l’arnaque complice qui en résulte pour la République, puisque même Marine Le Pen, mise au courant par ma lettre du 30 avril dernier, n’a toujours pas daigné y répondre, contribuant ainsi à institutionnaliser le silence des comparses, les copains et les coquins du XXIe siècle - une époque tout aussi obscurantiste que celles qui l’ont précédée depuis des millénaires !

 

Dans cette éventualité, à défaut de quoi votre silence et votre refus de débattre sur le fond manifesteraient également votre intention délibérée de colporter les mensonges et les « croyances au miracle du monde », tels qu’établis dans cette correspondance, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Maître, mes salutations philosophiques, laïques et républicaines – sauf à vous-même, évidemment, de démontrer le contraire !

 

Annexe : I –  Lettre du 30 juin 2011 aux « Grandes Gueules »

              II -  Lettre du 15 juillet 2010 au Parti socialiste

               II - Lettre du 13 décembre 2010 à Bernard-Henri Lévy

              III - Lettre du 3 janvier 2011 au MRAP

              IV – Lettre du 20 avril 2011 à Martine Aubry

               V – Lettre du 30 avril 2011 à Marine Le Pen

              VI - Texte, Mensonges et lâcheté des élites

 

 

 

 

 

 

Publié dans COURRIER "Divers"

Commenter cet article