Le Figaro : « Pour information ! »

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Patong Beach, le 2 juin 2012

 

Courriel :

xxxxx@yyyyy.fr

 

Objet : Pour information : P S, J’ACCUSE « Après la présidentielle, les "mensonges" continuent ! »

 

LE FIGARO

14, boulevard Haussmann

75009 PARIS

Fax : 01 56 52 23 57

01 42 21 22 99

 

[A l’attention de la Direction, du Comité de rédaction, d’Éric Zemmour et Jean Sévillia]

 

« Qui ne gueule pas la vérité dans un langage brutal, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires. » [Charles Péguy, Tempête sur l’Église de Robert Senon]

 

« Le cri de joie spinoziste est un cri de guerre contre les superstitions. » [Balthasar Thomass, Spinoza, le maître de liberté]

 

« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains, aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » [Jean Jaurès, Discours à la jeunesse, 1903]

 

Mesdames, Messieurs,

 

En dépit de votre refus obstiné du seul et unique véritable débat d’idées qui vaille, tel qu’attesté par mon courrier toujours sans réponse sur le fond jusqu’ici, je ne peux manquer de vous faire part de ma lettre du 2 courant envoyée au Parti socialiste en courrier recommandé avec accusé de réception.

 

Le courrier antérieur à votre attention comprenait notamment mes fax des 3, 4 et 5 avril ainsi que ma lettre recommandée avec accusé de réception du 5 dernier, sans oublier celle du 19 mai ayant sans ambiguïté pour objet, Le Figaro, J’ACCUSE, «Merci pour la France d’avoir couvert sciemment la malhonnêteté, la lâcheté et la débilité intellectuelles avérées du nouveau président de la République ! » 

 

Votre silence et votre refus de débattre avérés devraient vous permettre de juger votre manque tangible d’honnêteté et de courage intellectuels, dont vous serez redevables devant l’Histoire au même titre que votre confrère Le Monde, tout aussi intellectuellement lâche et malhonnête que vous, lorsqu’il s’agit de débattre sur LA Vérité.

 

Ainsi, malgré votre qualité reconnue de quotidien de droite, vous avez servi sciemment les intérêts du candidat socialiste d’alors, en ne le dénonçant pas publiquement pour ses mensonges permanents et ses superstitieuses « croyances au miracle », qui n’ont eu de cesse de tromper et de manipuler l’opinion, en toute connaissance de cause, avec le résultat que chacun a pu constater.

 

Il vous reste donc, éventuellement, à vous racheter avant le 17 juin pour éviter d’être encore les artisans d’un nouveau revers électoral de la droite, ce qui assurerait à François Hollande un pouvoir quasi absolu avec les deux assemblées à sa botte.

 

Dans la perspective de votre sursaut intellectuel, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations philosophiques, laïques et républicaines, sauf à vous-mêmes ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire.

 

Annexe : Lettre du 2 juin 2012 au Parti socialiste

..

 .

 

,

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Commenter cet article