« Le choix du 6 mai est pourtant simple ! » [Lettre à Marine Le Pen]

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Patong Beach, le 27 avril 2012

 

Courriel : xxxxxx

 

Objet : « Le choix du 6 mai est pourtant simple ! »

 

Madame Marine Le Pen

Front National

76-78, rue des Suisses

92000 Nanterre

Courriel :

contact@frontnational.com

 

« Si je sais la vérité et ne gueule pas la vérité, je suis le complice des escrocs et des faussaires. » (Charles Péguy)

 

« Le cri de joie spinoziste est un cri de guerre contre les superstitions ! » [Balthasar Thomass]

 

Madame,

 

Sans préjuger de votre décision définitive devant trancher entre les deux concurrents du second tour de la Présidentielle 2012 pour éclairer vos électeurs, je ne peux manquer d’être étonné de votre indécision, tant leurs positions idéologiques et moralistes sont opposées.

 

Je vois mal, de ce fait, comment votre mouvement, situé « à droite toute », peut envisager, un seul instant, de recommander de voter pour un candidat de gauche, lequel, de surcroît, n’a eu de cesse de vilipender vos idées, en vous accusant constamment de racisme et de xénophobie, ce qui ne l’empêche pas de venir « draguer », de  manière ignoble, les électeurs du Front national – sauf à eux-mêmes de ne pas vraiment partager vos idées, mais de voter seulement pour vous en raison de leur désespérance économique, comme il l’affirme pour mieux les tromper !

 

Et donc, déjà seulement sur ce plan de leurs idées respectives envers votre mouvement, il n’y a pas photo entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, sinon pourquoi ferait-on publiquement à l’actuel président, ici et là dans les médias ou d'autres milieux, le reproche de partager vos idées en matière d’immigration et d’islamisation de la France notamment, alors que la responsabilité de la gauche en ce domaine, elle, est fortement engagée depuis 1981? !

 

Votre indécision, momentanée j’espère, a toutefois de quoi tournebouler vos très nombreux électeurs face à cette incohérence. J’attends donc avec curiosité l’annonce de votre décision, mais pour vous aider tant soit peu dans votre réflexion, je vous fais parvenir la copie de ma lettre du 25 courant, adressée à François Hollande, sous l’intitulé, François Hollande, J’ACCUSE : « Lâcheté, malhonnêteté et débilité intellectuelles d’un éventuel président normal ! »

 

Outre mes accusations sans ambiguïté, lui rappelant plus de dix ans de correspondance sans réponse sur le fond, vous y retrouverez l’argumentation, intellectuellement et philosophiquement étayée, déjà avancée dans mes lettres précédentes à votre intention, et qui se fonde sur la constante dénonciation du penser superstitieux humain dans ses divers modes d’expression (Religion, métaphysique matérialiste ou idéaliste, idéologie et moralisme), comme vous en avez déjà été amplement informée.

 

Ce penser superstitieux suffit à attester pour la postérité que notre époque, qui se croit pourtant au comble du modernisme des idées, n’en est pas moins tout aussi obscurantiste que celles qui l’ont précédée, durant des siècles et des millénaires, même si seuls nos plus ou moins lointains descendants seront en mesure d’en juger valablement, à voir la façon dont nous-mêmes considérons, aujourd’hui, des époques depuis longtemps révolues, comme étant particulièrement arriérées.

 

Pour conclure, il vous reste donc, au vu de ce courrier et de celui déjà en votre possession, de démontrer la fausseté de mes affirmations sur des points très précis de désaccord. Faute de quoi, à l’exemple des quelques deux cents soi-disant « élites » d’aujourd’hui - tous milieux confondus - dénoncées directement ou indirectement dans le texte annexé, Mensonges et lâcheté des élites, vous manifesteriez votre intention délibérée de continuer à colporter les mensonges et les « croyances au miracle » du penser superstitieux sous l’une ou l’autre de ses formes.

 

Néanmoins, dans l’éventualité de votre argumentation contraire, intellectuellement et philosophiquement étayée, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Madame, mes salutations philosophiques, laïques et républicaines, sauf à vous-même ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire, comme je l’attends vainement depuis des années.

 

Annexe : 1 - Lettre du 25 avril 2012 à François Hollande

               2 - Texte, Mensonges et lâcheté des élites

 

 

 

 

 

 

.

 

Publié dans COURRIER "Politiques"

Commenter cet article