« Information partisane ! »

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Patong Beach, le 9 avril 2012

 

Courriel :

 

Objet : « Information partisane ! »

 

Marianne

Direction et rédaction

32, rue René Boulanger

75010 PARIS

Fax : 01 53 72 29 72

Courriel :

s.marty@journal-marianne.com

 

[A l’attention de Jean-François Kahn, avec mon bon souvenir]

 

Mesdames, Messieurs,

 

Je ne peux laisser passer sans réagir très vivement l’information reçue à Patong Beach par l’intermédiaire de TV5Monde, laquelle, à quinze jours du premier tour de la Présidentielle 2012, sent à plein nez son anti-sarkozysme primaire si bien exprimé, en son temps, par Jean-François Kahn.

 

Je ne remets pas en cause la véracité de votre information, mais seulement sa partialité, sauf à vous-mêmes, évidemment, d’aller fureter du côté du candidat Hollande et des dépenses du Conseil général de Corrèze, le département le plus endetté de France, proportionnellement à la population probablement, selon une information que je n’ai pas personnellement vérifiée, mais que vous êtes sûrement en situation de faire.

 

Je vous invite également à comparer les nombres de parlementaires, et donc les coûts respectifs, du Parlement français (Assemblée nationale et Sénat confondus) à ceux des pays pris pour étalon dans votre étude, sans oublier de faire également la comparaison en matière d’avantages personnels des parlementaires français, à l’exemple de la prime de chauffage allouée aux sénateurs, et dont la seule suppression entraînerait une économie de 3,4 millions d’euros par an.

 

Pour terminer, je ne peux manquer de souligner que l’hebdomadaire Marianne, et son directeur d’alors en particulier, n’ont pas particulièrement brillé sur le plan de LA Vérité, pendant près de dix ans, pour répondre aux arguments avancés, depuis le 15 juillet 2007 dans plus d’une vingtaine de lettres, toujours à votre disposition.

 

Hélas, Jean-François Kahn a quitté la scène depuis lors, et ainsi, comme je l’ai écrit personnellement à chacun des candidats importants du 22 avril, « Et le combat de LA Vérité cessa, faute de combattants ! », tant chacun d'eux agit comme vous, c’est-à-dire en refusant le véritable débat d’idées : celui qui ne consiste pas à opposer, « à l’infini », des points de vue relatifs partisans à d’autres, tout aussi relatifs et partisans, mais à les confronter, TOUS sans exception, à LA Vérité éternelle absolue qui suffit à TOUS les invalider dans leur prétention à dire l’Absolu ou à parler au nom de l’Idéal.

 

D’ici cette éventuelle confrontation à la saint Glinglin, malgré mes multiples invitations à débattre sur le fond, médias, toutes tendances confondues, responsables politiques de tous bords, intelligentsia (prétendus intellectuels ou pseudo-philosophes) et associations moralisatrices à sens unique, dénoncés dans le texte joint, Mensonges et lâcheté des élites, continueront à colporter seulement les mensonges et les « croyances au miracle » du penser superstitieux humain dans ses divers modes d’expression : religion, métaphysique matérialiste ou idéaliste, idéologie et moralisme.

 

En conclusion, si vous vous sentez l’honnêteté et le courage intellectuels de répondre sur le fond, il ne vous est pas interdit de me faire connaître votre argumentation contraire, intellectuellement et philosophiquement étayée, sur des points très précis de désaccord. Pour vous y aider, je joins à cet envoi mon texte fondateur contre la Superstition, Mensonges et lâcheté des élites.

 

Dans cette éventualité, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations philosophiques, laïques et républicaines, sauf à vous-mêmes ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire.

 

Annexe : Texte, Mensonges et lâcheté des élites

 

 

 

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article