Grandes Gueules, J’ACCUSE : « Après la "Primaire PS", les mensonges continuent ! »

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 20 octobre 2011

 

Objet :

Grandes Gueules, J’ACCUSE :

« Après la "Primaire PS" , les mensonges continuent ! »

 

« Grandes Gueules »

RMC Info

12, rue Oradour sur Glane

75015 Paris

Courriel :  http://www.rmcinfo.fr/

 

[A l’attention de la direction et des rédactions de BFM et de RMC Info (Alain Weill, Philippe Manière, Hedwige Chevrillon et Jean-Jacques Bourdin notamment) ainsi que des bien-pensants censeurs conformistes autoproclamés Grandes Gueules [Alain Marschall, Olivier Truchot, Bernard Debré, Claire O’Petit, Daniel Rémy, Didier Giraud, Étienne Liebig, Franck Tanguy, Franck Tapiro, Gilbert Collard, Johnny Blanc, Karim Zéribi, Jacques Maillot, Marie-Anne Soubré, Pascal Perri, Patrice Gourrier, Sophie de Menthon, Sylvain Grandserre et autres disparus, tels les André Daguin, Anna Sallabi, Christian Lehmann et Gaston Kelman], qui colportent les mensonges et les « croyances au miracle » de la pensée superstitieuse « politiquement correcte » du jour dans tous ses modes d’expression, sans avoir pour autant l’honnêteté et le courage intellectuels de débattre sur le fond]

 

« Si je sais la vérité et ne gueule pas la vérité, je suis le complice des escrocs et des faussaires ! »  [Charles Péguy]

 

Mesdames, Messieurs,

 

Après l'ode triomphale entonnée, dans l’émission du 19 courant, à la gloire future de François Hollande déjà élu par vous à la présidence de la République, en faisant toutefois carrément l'impasse sur ses sempiternels mensonges et « croyances au miracle » que vous reprenez en chœur, mais que j’ai déjà amplement et très souvent dénoncés directement à l'intéressé, je me dois pour LA Vérité (cf. citation ci-dessus) de vous faire parvenir, précisément, la copie de ma lettre du 30 dernier à son intention, qui avait pour objet, Primaire socialiste : « François Hollande disqualifié ! », ainsi que celle du 15 septembre à Martine Aubry, sous l’intitulé, Primaire PS : « Ni une mère "la rigueur" ni une mère "la promesse"  ! ! ! », et le courrier du 14 courant au Parti socialiste à leur attention commune, sous le titre, Primaire socialiste, Aubry versus Hollande : «Péché originel contre péché originel ! »

 

Évidemment, compte tenu de votre obstination dans le silence et le refus de débattre depuis des années, et ce malgré les très graves accusations portées contre vous dans une soixantaine de lettres, ainsi qu'il en va dans les toutes dernières par exemple, où j’ai pu écrire sans vous faire broncher, J’ACCUSE : « Toujours aussi racistes, toujours aussi faux-culs, toujours aussi "menteurs" et toujours aussi lâches ! » (26 avril 2010), ou encore, J’ACCUSE : « Arrêtez de mentir et de tromper l’opinion ! » (4 juin 2010), sans oublier celle du 22 juin 2010 à Alain Weill, sous l'intitulé sans ambiguïté, J’ACCUSE : « Un "pays de merde", dans un monde de "TARÉS" ! », dont vous avez eu bien entendu connaissance, puisque vous étiez concernés au premier chef, je n’entends donc pas reprendre ici, pour la énième fois, l’intégralité de mon argumentation dénonçant le penser superstitieux humain, dont  vous êtes les porte-parole dans tous ses modes d’expression sans exception.

 

Ce faux-penser, à savoir un penser relatif, ou « penser du relatif », élevant fictivement à l’Idéal, ou mensongèrement érigé en Absolu, en Vérité absolue, s’exprime dans la religion, toutes les religions sans exception (monothéistes ou non), dans la métaphysique matérialiste, ou scientisme, et métaphysique idéaliste, ou pseudo-spiritualisme des « philosopheurs » Descartes et Kant notamment, dans l’idéologie, toutes idéologies confondues (communisme, socialisme, gauchisme, écologisme, etc., etc.), et dans le moralisme [Condamnations moralisatrices des Autres au nom de LA morale : LAQUELLE ? !], tous catéchismes réunis, y compris le catéchisme soi-disant universel contemporain, ou Déclaration soi-disant universelle des droits de l’homme de 1948.

 

Ce catéchisme pseudo-universel, puisqu’adopté en son temps par une cinquantaine d’États seulement sur les cent-quatre-vingt-treize que compte aujourd’hui la planète, se caractérise uniquement par son inobservation réellement universelle – sauf à vous-mêmes ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire à l’aune du devenir du monde depuis sa promulgation !

 

Qu’attendent, d’ailleurs, les dirigeants du monde, très friands aujourd’hui de G 8, de G 20, etc., pour soumettre ce catéchisme à la signature de ceux des cent-quatre-vingt-treize États de la planète, qui ne l'ont pas encore fait ? Je serais très curieux de connaître le résultat dans certains continents, dont les habitants vivent globalement mieux sans s’occuper de morale, parce que trop contraire à leurs guerres interethniques, interreligieuses et pratiquant toujours l’esclavage, tout en venant donner des leçons de morale à l’Europe en général et à la France en particulier ! ! !

 

De plus, ce catéchisme, outre qu’il ne ferait pas bon ménage avec des catéchismes religieux, voire politiques (Petit livre rouge ou vert, par exemple) se fonde uniquement sur trois fictions, maintes et maintes fois rappelées, à savoir la croyance en un Bien et un Mal absolus, alors que TOUT est relatif dans notre monde, la division des humains en deux catégories (les bons et les mauvais par nature) et un prétendu « libre arbitre », en vertu duquel il suffirait de vouloir pour pouvoir, si j’en crois le slogan mensonger de campagne de Barack Obama, « Yes, we can ».

 

C’est pourtant sur ces fictions que continue de fonctionner notre époque tout aussi obscurantiste que les siècles et les millénaires qui l’ont précédée, au point que les humains d’aujourd’hui ont même l’absurde prétention de vouloir réguler le climat de la planète, à notre convenance, pour le plus grand profit des « croyants au miracle » écologistes, dont j’attends toujours les réponses à mes lettres adressées à leurs leaders, les Cécile Duflot, Daniel Cohn-Bendit, José Bové, Nicolas Hulot, etc., sans oublier Éva Joly, destinataire de ma lettre du 12 août dernier, ayant pour objet, EELV, J’ACCUSE : « Scientisme, écologisme et "OBSCURANTISME" ! », dont j’attendrai longtemps les arguments contraires – sinon pourquoi tant tarder à répondre, sachant que la première lettre adressée à Nicolas Hulot remonte au 29 juin 2007 ? ! Mais il n’est pas interdit aux « Grandes Gueules » de les avancer à sa place ! ! !

 

Je termine exceptionnellement par une remarque particulière à l’attention d’un GG donneur de leçons de morale, assurément, à vous entendre, excellent musicien de jazz, écrivain de livres pornos, éducateur de tsiganes, etc., à savoir Stéphane Maggi alias Étienne Liebig. En effet, écrire un livre intitulé, Les nouveaux cons, en désignant les Autres sans avoir le courage intellectuel de répondre à la remarque suivante qui engage toutes les soi-disant « Grandes Gueules », C’EST NUL !

 

Pour mémoire, en effet, je lui avais écrit dans ma lettre en courrier suivi n°1K 002 465 5326 1  du 30 août dernier : « Et si, à bien vous lire (cf. Éditions Michalon), il y a de « nouveaux cons », les « Grandes Gueules » en font assurément partie – avec la « lâcheté » en plus ! ! ! »

 

Je m’en tiens-là sur le fond, puisque les documents joints sont amplement suffisants pour vous résumer l’abondante correspondance toujours sans réponse, adressée depuis le 2 décembre 2004, de sorte que la formule « Courage, fuyons ! » vous va à merveille !

 

Pour établir le contraire, il vous reste donc à démontrer la fausseté de mes affirmations sur des points très précis de désaccord, ce qui témoignerait déjà de votre honnêteté et de votre courage intellectuels. En conséquence, à défaut d’argumentation contraire intellectuellement et philosophiquement étayée, vous manifesteriez, une fois de plus, votre intention délibérée de continuer à colporter les mensonges et les « croyances au miracle » du monde, donc à tromper et à manipuler  sciemment l’opinion, comme pourront en juger nos plus ou moins lointains descendants, ne serait-ce qu’en matière de variation climatique, toujours d’actualité en leur temps.

 

Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations philosophiques, laïques et républicaines, sauf à vous-mêmes, évidemment, de démontrer le contraire !

 

Annexe : I - Lettre du 15 septembre 2011 à Martine Aubry

               II -Lettre du 30 septembre 2011 à François Hollande

              III - Lettre du 14 octobre 2011 au Parti socialiste

 

                                                              

            

   

 

 

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Commenter cet article