En réponse à François Fillon !

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Patong Beach, le 14 avril 2013

 

Courriel : xxxx@neuf.fr

 

Objet : « Mariage homo et escroquerie ! » [Suite]

 

Monsieur François Fillon

Député

Courriel :

ffillon@assemblee-nationale.fr

 

Monsieur,

 

Je vous remercie vivement de votre courrier argumenté, consécutif à ma lettre dénonçant l’escroquerie intellectuelle sur laquelle se fondent les partisans du mariage pour tous afin de justifier leur démarche, tout en se gardant bien de débattre sur le fond.

 

D’après vos documents précisant le point capital de votre combat, à savoir la supposée égalité absolue, je constate que cette escroquerie ne vous a pas davantage échappé que les procédés malhonnêtes et peu courageux de François Hollande pour parvenir à ses fins, comme il en va de son refus de donner la parole au peuple, puisque d’irresponsables leaders de droite lui ont sciemment conféré un pouvoir absolu, ainsi que du retour anticipé du projet de loi devant le Sénat - un mauvais coup de plus porté aux opposants empêchés de manifester, faute de pouvoir s’organiser à temps.

 

Néanmoins, ce comportement n’est pas fait pour me surprendre, car je suis bien placé pour en juger au vu de la vingtaine de lettres en douze ans - notamment durant la dernière campagne présidentielle -, qui accusait personnellement le candidat socialiste de mensonges et de croyances au miracle ; lettres, dont les copies sont à votre disposition ou à celle de quiconque.

 

Dommage, toutefois, que Jean-François Copé et l’UMP, mais aussi Le Monde et Le Figaro, entre autres, n’aient pas jugé utile d’utiliser ces brûlots pour donner à l’opinion une idée de la véritable stature présidentielle de François Hollande, que les Français n’ont pas tardé à évaluer à sa juste valeur, si l’on en croit les sondages.

 

Pourtant, tout était déjà dit pour moi dans le courrier mentionné, ainsi que le confirme l’objet des lettres suivantes au candidat socialiste, sans oublier celle adressée aux deux grands quotidiens nationaux, laquelle, datée du 4 avril 2012, avait pour objet : « Le charlatan Hollande et le grand mensonge électoral ! ».

 

De l’abondant courrier évoqué ci-dessus, j’extrais en particulier celles-ci  

 

Primaire socialiste : « François Hollande disqualifié ! » [Télécopie du 27 septembre 2011]

 

François Hollande, J’ACCUSE : «Arrêtez de mentir et de tromper l’opinion ! » [Télécopie du 28 octobre 2011]

 

François Hollande, pour mémoire et information: « Débilité intellectuelle de l’époque, lâcheté et malhonnêteté de ses élites ! » [Télécopie du 25 décembre 2012]

 

François Hollande, pour information : « Le coup de la finance, les mensonges, les incohérences et autre méthode Coué du candidat Hollande ! » [Télécopie du 21 février 2012]

 

François Hollande, J’ACCUSE : « Lâcheté, malhonnêteté et débilité intellectuelles d’un éventuel président normal ! » [Courriel du 25 avril 2012]

 

François Hollande et PS, J’ACCUSE : « De la trahison de Jaurès au "casse du siècle" de la Présidentielle 2012 ! » [Télécopie du 17 mai 2012]

 

Compte-tenu du temps qui vous reste avant le dernier round sénatorial, la seule arme qui vous reste pour renverser la tendance est de dénoncer, arguments philosophiques à l’appui, l‘escroquerie intellectuelle d’une « égalité absolue » existant à jamais seulement dans un royaume qui n’est pas de ce monde, comme l’a si bien dit ce grand diseur de LA Vérité éternelle absolue, tandis que la gauche en général et les socialistes en particulier se targuent de pouvoir transposer l’Idéal dans la réalité quotidienne - et c’est ainsi que l’on parvient au sommet de l’État ! ! !

 

Pour vous aider dans votre entreprise, je joins à cet envoi mon texte fondateur « Vérité éternelle absolue versus lâcheté et malhonnêteté des élites du XXIe siècle. ». Vous y verrez que notre monde contemporain, qui se croit au comble du modernisme des idées, fonctionne seulement sur son penser superstitieux comme aux pires époques obscurantistes - sauf à vous-même ou à quiconque, évidemment, de démontrer le contraire sur des points très précis de désaccord !

 

En conséquence, il vous reste à livrer le combat de LA Vérité sur le fond, à l’exemple de ses grands diseurs universels, mystiques authentiques (le Bouddha et le Christ notamment) et vrais philosophes du UN absolu (Socrate, Giordano Bruno, Spinoza et leur héritier spirituel, le philosophe juif allemand, Constantin Brunner (1862-1937).

 

Dans l’espoir que vous mènerez brillamment, et avec succès, le combat contre la débilité intellectuelle d’un pays et d’une époque...

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans COURRIER "Politiques"

Commenter cet article