Des larmes de cocrodile

Publié le par Sylvain Saint-Martory

                                               Des larmes de crocodile !


Une fois de plus, les bonnes âmes, à commencer par le pape François bien dans son rôle de représentation, ont versé des larmes de crocodile pour pleurer la mort de centaines de « clandestins » africains, alors que ceux-ci étaient volontairement et sans aucun droit, à l’abordage des côtes européennes pour profiter indûment de nos richesses fantasmées, alors que l’Afrique regorge de ressources minières de toutes sortes surtout profitables à des dirigeants corrompus de leur continent, propriétaires entre autre de luxueux appartements sur les Champs-Élysées et autres somptueuses propriétés sur la Côte d’Azur ou ailleurs.

Et ces « illégaux », en mesure de payer des milliers d’euros à des passeurs pour cet acte de piraterie, n’ont pas hésité, cette fois plus que les précédentes, à faire courir un risque de mort à leurs propres enfants…  

Alors, libre à vous de pleurer, mais je préfère m’indigner contre cette incessante piraterie, dont on mesure par ailleurs à quel point, sous cette forme ou une autre,  elle a contribué à transformer, en une trentaine d’années, l’identité nationale d’avant 1981, sans entrer ici dans des détails que chacun, intellectuellement honnête, est capable d’évaluer au vu de la modification d’une population qui comporte aujourd’hui autant de musulmans que la Tunisie, d’il y a un certain nombre d’années, et un nombre de mosquées et autres lieux de lieux de culte multipliés par "x fois" en trente ans  

Au lieu de verser des larmes de crocodile, il serait préférable de s'inquiéter de l'avenir de la France et de l'Europe, dans lesquelles ces nouvelles populations, au rythme de l'immigration actuelle vont propager des conflits dignes du Proche et Moyen-Orient entre sunnites et chiites, que je suis très heureux de ne pas avoir à vivre...

 

Publié dans BILLET DU JOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article