« CHICHE ! »

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 19 septembre 2008
 

Objet :

« CHICHE ! »

 

 

Alain Marschall et Olivier Truchot
« Les Grandes Gueules »

RMC Info

12, rue d’Oradour sur Glane

75015 Paris
Fax : 01 71 19 11 90

Courriel : http://www.rmcinfo.fr/

       

 

[A l'attention d’Alain Weill, président du groupe NextRadioTV (RMC Info, BFM, BFMTV et Groupe Tests), de la Direction et de la rédaction de RMC Info, notamment de Jean-Jacques Bourdin et de Guillaume Cahour, ainsi que des bien-pensants censeurs conformistes autoproclamés Grandes Gueules (André Daguin, Anna Sallabi, Bernard Debré, Claire O’Petit, Christian Lehmann, Gaston Kelman, Karim Zéribi, Jacques Maillot, Sophie de Menthon, etc.)], qui colportent les mensonges et les « croyances au miracle » de la pensée superstitieuse « politiquement correcte » du jour dans tous ses modes d’expression, sans avoir pour autant le courage intellectuel de débattre sur le fond]

 

 

Messieurs,

 

 

Votre lâcheté et votre malhonnêteté intellectuelles avérées par une vingtaine de lettres toujours sans réponse à ce jour, ce qui ne vous empêche pas pour autant de continuer impunément à colporter les mensonges et les « croyances au miracle » de votre penser superstitieux, m’incitent à vous faire parvenir la copie de la lettre adressée à Nicolas Sarkozy, en envoi recommandé avec accusé de réception,  le 18 courant.

 

Dans ce courrier, j’ai dénoncé, une fois de plus, la Superstition dans ses divers modes d’expression, telle que votre pensée « politiquement correcte » la rapporte en matière de moralisme, notamment, avec vos condamnations moralisatrices et vos leçons de morale quasi quotidiennes aux Autres, alors que vos comportements racistes et faux-culs, déjà amplement établis, devraient vous en dispenser à jamais. En effet, vous avez déjà largement fourni la preuve que vous n’étiez pas meilleurs que les Autres ni plus irréprochables que quiconque, à commencer par moi – alors, vos leçons de morale ! ! !

 

Ce n’est pas votre égoïsme individuel que je mets en cause, puisque personne n’y échappe et que chacun se bat en permanence pour ses intérêts égoïstes propres, c’est seulement votre obstination délibérée à mentir, face à LA Vérité éternelle absolue, donc à tromper et manipuler l’opinion, en toute connaissance de cause : vous avez dit « journalistes » ou « suppôts de la Superstition » ? !

 

Vous avez encore tout loisir de choisir votre camp en établissant la fausseté de mes propos, ou en relevant dans le courrier annexé mes contradictions, voire une quelconque incohérence. A défaut, vous aurez fourni définitivement la preuve du camp délibérément choisi, car je n’ai pas adressé un si long courrier à un chef d’Etat pour lui raconter des balivernes. C’est pourquoi je vous dis « CHICHE ! », sans me faire beaucoup d’illusions sur votre honnêteté et votre courage intellectuels pour répondre sur le fond.

 

Vous auriez grand tort de vous gêner d’ailleurs, puisque les « affaires » marchent bien pour vous, comme l’atteste la propulsion de cet ancien contrôleur de la SNCF au rang de président de la Régie des transports marseillais, sauf à lui de fournir la preuve de compétences avérées autrement que par un parcours politique militant - même les gens dits de gauche s’y connaissent pour ce qui est de bénéficier de privilèges, sans oublier l’appartenance à la maçonnerie, qui aide aussi beaucoup en ce sens !

 

Pour terminer, comme le but essentiel du courrier joint était de faire avancer publiquement le débat sur l‘euthanasie jusqu’au point où sont parvenus nos voisins belges, helvétiques et néerlandais, hors de toute considération moraliste, voire moralisatrice, superstitieuse, j’en appelle à votre pouvoir médiatique pour répercuter auprès de l’opinion les arguments véritablement philosophiques avancés au chef de l’Etat sur cette question.

 

Ce serait au moins une des rares fois, où vous agiriez en faveur de LA Vérité pour le plus grand profit de vos concitoyens. Dans cette éventualité, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Messieurs, mes salutations distinguées.

 

 Annexe : Lettre du 18 septembre 2008 à Nicolas Sarkozy

 

 

                                                       

 

 

 

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article