« Grandes Gueules et "absence de liberté d’expression" » !

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 20 juillet 2008
 

Objet :

 « Grandes Gueules et "absence de liberté d’expression" » !

 

 

Alain Marschall et Olivier Truchot

 « Les Grandes Gueules »

 RMC Info

  12, rue d’Oradour sur Glane

 75015 Paris

 Fax : 01 71 19 11 90

 Courriel : http://www.rmcinfo.fr/

       
[A l'attention d’Alain Weill, président du groupe NextRadioTV (RMC Info, BFM, BFMTV et Groupe Tests), de la Direction et de la rédaction de RMC Info, de Jean-Jacques Bourdin et de Guillaume Cahour notamment, ainsi que des bien-pensants censeurs conformistes autoproclamés Grandes Gueules (André Daguin, Anna Sallabi, Bernard Debré, Claire O’Petit, Christian Lehmann, Gaston Kelman, Karim Zéribi, Jacques Maillot, Sophie de Menthon, etc.)], qui colportent les mensonges et les « croyances au miracle » de la pensée superstitieuse « politiquement correcte » du jour dans tous ses modes d’expression, sans avoir pour autant le courage intellectuel de débattre sur le fond]

 

 

Messieurs,

 

 

Je vous prie de trouver en annexe copie du commentaire posté sur votre blog après avoir été orienté par le moteur de recherche Google vers une photo de groupe, où figuraient notamment le juge Portelli, Anna Sallabi et Olivier Truchot.

 

Toutefois, je n’avais pas remarqué, de prime abord, qu’elle remontait au 3 août 2006, ce qui risquait de vous priver de mon commentaire dénonçant précisément vos constantes « restrictions » à la liberté d’expression, malgré votre autosatisfaction permanente en la matière au point même de servir de devise à la présentation de votre émission. La voici, néanmoins, telle que modifiée par mes soins :

 

« L'actualité du jour commentée à chaud avec impertinence et provocation - mais surtout « incohérence ! ». Avec les compères Marschall et Truchot, pas de langue de bois, on parle en toute liberté - pour dire « n’importe quoi ! ». Les Grandes gueules qui les accompagnent sont là pour le confirmer - comme on ne vous le fait pas dire... »

 

Puisque j’ai pratiquement tout dit et redit, en des centaines de pages, pour dénoncer votre penser superstitieux et son rôle funeste sur la marche actuelle de la société, sans vous convaincre pour autant de montrer enfin un semblant d’honnêteté et de courage intellectuels,  je men tiens donc là pour l’instant.

 

Dans l’attente de vos objections éventuelles et de vos arguments intellectuellement et philosophiquement étayés, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Messieurs, mes salutations distinguées.

 

 Annexe : Commentaire posté le 19 juillet 2008 sur le bloc des « Grandes Gueules » (en « parole » !)

 

 
 « En matière de liberté d'expression, c'est "mensonge et compagnie" chez les soi-disant GG.

 

Il suffit d'écouter en particulier Jacques Maillot pour comprendre que la liberté d'expression se limite chez eux au "politiquement correct" du jour, en dehors de quoi ils vous "diabolisent".

 

Quant à prétendre être des "Grandes Gueules", lorsque l'on n'a même pas le courage de défendre ses opinions, c'est une "manipulation" de l'opinion pour vendre leur "moralement correct", à l'exemple de ces "baratineurs" de foires publiques pour fourguer leur camelote !

 

Je n'ai pas besoin de signer : ils me reconnaîtront au vu de la "vingtaine" de lettres toujours sans réponse à ce jour.

 

Dans cet abondant courrier, à la disposition de quiconque (Justice incluse), je n'ai eu de cesse de dénoncer leur "penser superstitieux", qui fait passer les vérités "relatives" du monde pour LA Vérité "absolue", ce qui leur sert à justifier leurs condamnations moralisatrices et leurs leçons de morale à sens unique.

 

J'attends toujours, par ailleurs, depuis des années, qu'ils me "clouent le bec", comme je le leur demande  constamment avec insistance. Le problème est qu'ils n'en n'ont ni le courage intellectuel ni, surtout, les arguments nécessaires, intellectuellement et philosophiquement étayés.

 

Mon accusation de manipulation et de tromperie de l'opinion remonte en la matière jusqu'au président de BFM et de RMC Info, Alain Weil en l'occurrence, ainsi que le confirme ma lettre recommandée avec accusé de réception du 16 juin dernier, toujours sans réponse à ce jour hormis le récépissé postal - quel courage !


Je m'en tiens là, mais j'ajoute ci-après le préambule constant de toutes mes lettres à leur intention. Chacun pourra ainsi juger, non seulement de la véracité de mes dires, mais aussi du fait que je ne saurais me permettre de telles accusations, qu'ils partagent avec la quasi-totalité des soi-disant "élites" du monde de l'information, de la politique, de l'intelligentsia et des associations droits-de-l'hommiste moralisatrices à sens unique, si je n'avais pas les éléments nécessaires à cet effet – sauf à eux d’établir le contraire !


P J :
 

Le 16 juin 2008

 

Objet :

« "Moralisateurs", lâches, racistes et "faux-culs" » !

 

 Monsieur Alain Weill

 Président de BFM et RMC Info 

 12, rue d’Oradour sur Glane

  75015 Paris

  Fax : 01 71 19 11 90

                                                            

[A l’attention des directions et rédactions de BFM, Philippe Manière en particulier, et de RMC Info, Jean-Jacques Bourdin et Guillaume Cahour, notamment, mais surtout à celle des bien-pensants censeurs conformistes autoproclamés « Grandes Gueules » (Alain Marschall, Olivier Truchot, André Daguin, Anna Sallabi, Bernard Debré, Claire O’Petit, Christian Lehmann, Gaston Kelman, Karim Zéribi, Jacques Maillot, Patrice Gourrier, Sophie de Menthon, etc.), qui colportent les mensonges et les « croyances au miracle » de la pensée superstitieuse « politiquement correcte » du jour dans tous ses modes d’expression, sans avoir ni l’honnêteté ni le courage intellectuels de débattre sur le fond]

 

 

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article