Naïveté, complaisance et "crétinisation"' des esprits !

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 22 novembre 2007
 
Objet :
« Naïveté, complaisance et "crétinisation" des esprits ! »
 
  
RMC Info
« Les Grandes Gueules »
12, rue Oradour sur Glane
75015 Paris
Fax : 01 71 19 11 90
                                                   
[A l'attention de la Direction, de la rédaction, de Jean-Jacques Bourdin, de Guillaume Cahours et des bien-pensants « censeurs conformistes », autoproclamés Grandes Gueules [Alain Marschall, Olivier Truchot, Sophie de Menthon, Jacques Maillot, Karim Zéribi, Gaston Kelman, etc.], qui colportent les mensonges et les « croyances au miracle » de la pensée superstitieuse « politiquement correcte » dans tous ses modes d’expression, sans avoir le courage intellectuel de débattre sur le fond.]
 
 
Mesdames, Messieurs,
 
 
Je ne peux laisser passer sans réagir très vivement l’interview du comédien Bruno Solo, né Lassalle, rediffusée dans la nuit du 20 courant. Et ce, pour « outrage » à LA Vérité absolue, telle que rappelée en annexe pour la énième fois, et donc pour désinformation de l’opinion, confinant à sa « crétinisation » en lui faisant prendre des vessies pour des lanternes !
 
Le détail fourni montre que je ne suis pas à l’affût de la moindre de vos bévues pour dénoncer le penser superstitieux en général, et le vôtre en particulier. Ne croyez donc surtout pas que, depuis mon précédent courrier (cf. lettre du 4 novembre), je n’aurais rien trouvé à redire dans les propos des uns et des autres : je ne vous ai ni entendus ni écoutés ! J’interviens, en effet, seulement au gré des rediffusions, sinon j’aurais très certainement à agir quotidiennement pour dénoncer votre manipulation - volontaire, inconsciente, partisane, laxiste..? ! - de l’opinion. En l’occurrence, le silence sur les passages incriminés de cet entretien ne peut relever que de l’inconscience ou du laxisme de l’animateur, car s’il a laissé volontairement passer le propos suivant de Bruno Solo, il ne lui reste plus qu’à changer de métier pour ne plus continuer à manipuler l’opinion - intentionnellement !
 
Laisser dire à l’invité, en effet, sans la moindre réaction : « Je n’ai jamais rien fait par intérêt » (SIC !), c’est proprement prendre les auditeurs pour des imbéciles, en leur servant la sempiternelle fable des bons et des méchants ! Pour moi l’animateur est d’autant plus responsable que je n’ai eu de cesse, depuis des années, de dénoncer l’égoïsme humain auquel personne n’échappe : ni vous, ni « moi », ni tous les autres humains sans exception - inconscients et hypocrites inclus ! Seul Bruno Solo, par un miracle de la Nature en sa faveur, échapperait à notre nature humaine intéressée, égoïste, commune à tous les Autres sans exception ! ! !
 
Je me borne à rappeler sommairement que notre égoïsme inné n’est que le désir de chacun de vivre le plus longtemps et le mieux possible dans son milieu spatio-temporel d’existence, en se gratifiant autant que faire se peut dans ses affaires d’amour, quel qu’en soit l’objet, de possession de biens et de personnes – d’où l’importance de l’argent comme instrument de possession -, et de gloire ou honneur-vanité, comme votre seule présence sur RMC Info suffit à l’attester ! Certes, l’hypocrisie permet d’inventer toute autre motivation d’ordre altruiste - voire spirituelle, tant qu’à y être ! Pourquoi se gêner, puisque seule une caméra cachée permet de démasquer - sans contestation possible ! - la nature réelle de chaque égoïste ? !
 
Finalement, l’animateur n’était peut-être pas aussi inconscient ou laxiste que je veux bien l’admettre, comme la réflexion suivante en laisse planer le doute. Il a, en effet, déclaré ensuite : « Après, on va m’accuser d’être complaisant » ! OUI, la complaisance de cet animateur est manifeste, puisque je l’avais déjà relevée dans ma lettre du 4 courant, suite à l’entretien avec Bernard-Henri Lévy, et elle avait été également dénoncée par un autre internaute qui écrivait, alors :
 
« Au fait, Marshall n'a pas trop insisté sur la profession de son papa ......le Bernard a survolé la question et avalé les qualités de papa, homme d'affaires ? » [Rachid de Montpellier]
 
Alain Marschall est-il donc payé pour « servir la soupe » à ses invités en leur servant de tribune ? Certes, c’est très pratique pour se présenter comme un « vertueux » devant une opinion superstitieuse toujours prête à croire - comme il y a bientôt deux mille ans ! - que l’humanité est divisée en « deux » catégories bien distinctes avec des frontières étanches : les bons, les « vertueux », aujourd’hui les antiracistes, d’un côté, et les méchants, les « salauds », les racistes absolus, de l’autre.
 
Je ne développe pas ici, toutefois, l’intégralité de mon argumentation contre la superstition moraliste ou moralisme [Morale et condamnations moralisatrices des Autres au nom de LA Morale : laquelle ? !] Vous disposez, en effet, de tout le courrier dans lequel je dénonce les trois fictions du moralisme, à savoir la coexistence d’un Bien et d’un Mal prétendument absolus, la division manichéenne artificielle des humains et l’illusion d’un « libre arbitre », censé permettre aux uns de choisir librement de faire le Bien, tandis que les Autres opteraient, tout aussi librement, pour le Mal !
 
L’époque a déjà prouvé récemment sa « débilité intellectuelle », en faisant croire jusqu’au plus haut sommet de l’Etat et de ses institutions qu’une quelconque chose humaine, fut-ce la période coloniale, pouvait comporter « exclusivement » du négatif, des inconvénients. Cette même absurdité a été reprise à son compte par Gaston Kelman - ce soi-disant « vertueux » par excellence puisqu’il juge les Autres, du seul fait d’être né avec une couleur de peau différente –, en se fondant comme d’habitude seulement sur le penser superstitieux dans ses divers modes d’expression ! Et ce toujours, comme mon courrier sans réponse le prouve, sans accepter le seul et unique véritable débat d’idées, qui suffit à invalider toutes les opinions superstitieuses des religions, des idéologies et des catéchismes : ces derniers, quels qu’ils soient, sont, et seront toujours, tous sans exception, impuissants à changer la nature égoïste de l’Homme – donc à changer le monde ! Tenir un discours contraire sans opposer le moindre argument, et se croire en même temps de « vraies » grandes gueules, c’est véritablement de moquer du monde, c’est prendre les auditeurs pour des imbéciles ! ! !
 
Bruno Solo avait donc beau jeu pour continuer à faire sa promotion d’être humain généreux, voire irréprochable puisqu’il serait parti en Belgique pour une raison désintéressée - par amour de la patrie, peut-être ? ! -, et qu’il aurait reversé 100% de ses droits d’auteur à une, ou des organisations mystérieuses – il est tellement généreux qu’il ne va quand même pas dénoncer ces associations caritatives ! Certes, mais c’est tellement facile d’affirmer sans preuve, ou de parler de « péter la gueule » (SIC !) à quiconque viendrait le chatouiller sur sa « perfection » autoproclamée - le monde a connu, il y a déjà bien longtemps, des vertueux plus pacifiques  ! ! !
 
Je m’en tiens là, puisque vous disposez déjà de l’intégralité d’un dossier à charge suffisamment volumineux pour trouver l’argumentation nécessaire à votre défense !
 
Pour conclure sans langue de bois : si vous étiez de « vraies » Grandes gueules, autrement que par autosuggestion, plutôt que de continuer à colporter les mensonges et les « croyances au miracle » de la Superstition sous toutes ses formes, vous auriez l’honnêteté et le courage intellectuels de confronter vos points de vue superstitieux à LA Vérité absolue, au lieu de la dissimuler piteusement et de tromper ainsi l’opinion !
 
Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations distinguées.
 
Annexe : Mensonges et lâcheté des élites
 
 

 

Publié dans COURRIER "Médias"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article