Climat : mensonges et dissimulation !

Publié le par Sylvain Saint-Martory

Le 1er juillet 2007

Objet :
 J’ACCUSE :
« Assez de mensonges et de manipulation ! »
 
 
                                                                                                                                   Direction
Direction et comité de rédaction
Le Monde
80, boulevard Auguste Blanqui
75013 PARIS
Fax : 01 57 28 21 21
 
 
Mesdames, Messieurs,
 
 
De même que j’ai déjà eu l’occasion de dénoncer auprès de Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel, Bernard Cassen et Ignacio Ramonet, à de très nombreuses reprises, les mensonges et les « croyances au miracle » de la superstition idéologique et moraliste, que vous contribuez néanmoins à colporter avec nombre des soi-disant « élites » hexagonales figurant dans le texte annexé, Mensonges et lâcheté des élites, je tiens à condamner aujourd’hui le silence assourdissant de l’ensemble des médias, des intellectuels et de la classe politique, auquel vous ne semblez pas avoir échappé après le refus de Nicolas Hulot d’accepter le poste de vice-Premier-ministre à l’environnement durable dans le gouvernement Fillon II, proposé par Nicolas Sarkozy.
 
Je dénonce d’autant plus votre silence coupable complice que vous n’avez pas été les derniers à encenser, en son temps, Nicolas Hulot pour son Pacte écologique présumé conduire la planète à un « climat sur mesure » jusqu’à la fin des temps, et donc à croire et faire croire ainsi au « miracle ». Outre que cette mirifique promesse était seulement l’expression superstitieuse du scientisme matérialiste contemporain, que vous vous êtes bien gardés de dénoncer en bons « croyants au miracle », vous n’avez guère épilogué, à ma connaissance, sur la contradiction intellectuellement lâche et malhonnête entre les paroles et les actes de ce prophète de malheur.
 
Ainsi, sa récente décision vous semble-t-elle sans doute aller de soi, alors qu’elle traduit seulement un mensonge et une tromperie de l’opinion : si Nicolas Hulot est tellement certain, non seulement que le catastrophisme annoncé deviendra réalité sauf réaction salutaire, mais aussi que les mesures proposées dans son Pacte écologique suffiront à renverser la tendance au fil des décennies, pourquoi n’a-t-il pas eu le courage intellectuel de prendre la tête de la lutte contre cette menace, comme cela lui était proposé ?
 
Dans mon courrier antérieur toujours sans réponse à ce jour, mais dont l’intégralité est encore à votre disposition, je n’ai eu de cesse d’expliquer que la Superstition sous toutes ses formes - religion et scolastique idéaliste incluses - se caractérise par l’ « absolutisation du relatif », un procédé intellectuellement malhonnête consistant à faire passer pour vérité absolue les opinions seulement relatives pensées dans et sur (à propos de) notre monde, lui-même par ailleurs seulement relatif à notre entendement pratique humain, comme cela peut-être démontré more geometrico à la manière de Spinoza.
 
Ainsi, au même titre que l’idéologie, toutes idéologies confondues – altermondialisme inclus – et le moralisme [Morale et condamnations moralisatrices partisanes au nom de LA Morale : laquelle ?], tous catéchismes sans exception, y compris le catéchisme soi-disant universel contemporain ou Déclaration universelle des droits de l’homme, dont seule l’inobservation est réellement universelle – sauf à vous d’établir le contraire à l’aune de l’actualité internationale et nationale ! -, le scientisme matérialiste « absolutise le relatif », alors que les théories et les hypothèses de la science sont à jamais relatives ! Le passer sciemment sous silence, c’est mentir et tromper l’opinion ! ! ! Mais vous y contribuez malgré tout…
 
C’est pourquoi je vous invite à consulter ci-après ma lettre du 29 courant à Nicolas Hulot pour condamner sans ambiguïté aussi bien le contenu superstitieux de sa promesse que la lâcheté intellectuelle de sa conduite.
 
Dans l’attente de vos éventuelles objections argumentées autrement que sur la Foi, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations distinguées.
 
Annexe : I - Lettre du 29 juin 2007 à Nicolas Hulot
               II – Mensonges et lâcheté des élites

Remarque : Copie de ce courrier a été adressée aux médias nationaux suivants :

Canal +, France 2, France Culture, Le Figaro, Le nouvel Observateur, Le Parisien, Le Point, L'Express, Libération, Marianne, RMC Info et TF1
 
 
                                                                  
 

Publié dans COURRIER "Médias"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article